Partagez | 
 

 4. Les groupuscules elfiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Maaravatar


MessageSujet: 4. Les groupuscules elfiques   Dim 18 Jan 2015 - 17:09

Ayant connu une longue période de paix, le Lyzangard possède une armée réduite. Or, au Nord, le territoire elfique rencontre celui des vampires, le Novigard. Et bien que le peuple des buveurs de sang se soit longtemps tenu tranquille, les elfes ont la mémoire longue. Ainsi, pour protéger leur peuple, des combattants se sont unis pour protéger la frontière. Ils forment un premier groupe armé supporté par le Roi d’Alfheim et le grand chef des clans de Lome-Lith pour préserver le Lyzangard. Ce groupe est composé :

• de très vieux Elfes ayant potentiellement connu le temps où les Vampires n'avaient pas encore relâché leur "bétail" ;
• de certains de leurs descendants bercés par ces récits et convaincus qu'il est de leur devoir de sauver leurs concitoyens de cette menace que personne ne prend au sérieux ;
• de quelques érudits convaincus que oui, les Vampires existent vraiment ;
• de quelques illuminés qui confondent les Vampires, les loups-garous, les Ases et que sais-je d'autre mais veulent en tout cas les exterminer ;
• de quelques amateurs de sang qui gicle qui ont gentiment décidé d'aller tuer des Vampires plutôt que des Elfes, ne serait-ce que parce que ce n'est pas puni par la loi.



Un deuxième de ces groupes est chargé de protéger la frontière Est du territoire contre une éventuelle attaque ou intrusion venant de Midgard. Ce sont des indésirables envoyés là pour mourir au combat; en effet, les elfes n’aimant pas prendre des vies, les autorités lyzangardiennes préfèrent « laisser le hasard décider de leur sort » : ces personnes devaient donc être exposées à l’éventuel danger, et préférablement en mourir. Ces gens ont fini par se réunir pour se protéger entre eux, et peut-être pour planifier leur vengeance envers le gouvernement. Il est composé :

• de criminels rejetés sur la frontière Est du Lyzangard (ou à l'ouest de Lome-Lith ?) par Alfheim (ou Lome-Lith le cas échéant) pour y mourir, de sorte que le pouvoir n'ait pas à se salir les mains pour les tuer ;
• de divers exilés et apatrides ;
• pourquoi pas également de quelques criminels humains d'Argos et d'ailleurs qui auraient passé la frontière pour échapper à la peine de mort.



Le troisième groupe est plus secret que les autres. Il s’agit d’individus devant faire « disparaitre » les démonistes jugés déviants. En effets, ces individus sont dangereux pour l’image de pureté que veulent se donner les elfes. Par leurs gestes ils exposent la corruption qui existe au sein du peuple elfique, corruption qu’ils ne veulent regarder en pleine face, trop imbus de leur personne : le culte de Loki, génie de la discorde. Ainsi donc, les membres de ce groupes sont chargés de s’assurer que l’on n’entende plus parler de ces démonistes extrémistes, en les enlevant en secret et en faisant taire la population. Ce groupe est composé :

• d'Elfes démonistes désireux de donner une bonne image de leur "caste" ;
• d'Elfes démonistes estimant que "mal" utiliser ses pouvoirs, c'est faire un "mauvais" usage des dons de Loki, et donc qu'à terme c'est manquer de respect à Loki ;
• d'Elfes non démonistes désireux d'éviter tout usage de cette magie à de "mauvaises" fins, notamment criminelles.


La disparition des démonistes déviants doit être secrète; ceux qui les connaissent sont donc visités par les membres du groupe pour s’assurer qu’ils n’en parlent pas. Le groupe lui-même est un tabou, car admettre que les elfes ont besoin d’éliminer leurs indésirables, c’est admettre que ces indésirables existent. Si les autres peuples venaient à apprendre son existence, l’image du peuple elfique en serait salie. Ainsi donc, le groupe œuvre dans l’ombre. Bien entendu, au fil des disparitions, la rumeur finit par se répandre, mais personne n’ose en parler sur la place publique, pour peur de représailles.
L’entrée dans ce groupe est restreinte. Ses dirigeants font eux-mêmes partie du recrutement, selon des critères spécifiques. Les membres peuvent toutefois faire des suggestions. Les personnes recrutées doivent garder leur appartenance au groupe secrète à tous, même à leur famille.


Un quatrième groupe d’importance existe, mais il n’est pas supporté par les autorités, car son utilité est minime, bien qu’existante : ses membres repoussent les braconniers, bûcherons, chasseurs et autres personnes souhaitant utiliser les ressources du Lyzangard. Il est composé :

• d'Elfes "écologistes" ;
• d'Elfes xénophobes et/ou paranoïaques craignant que les Humains ne menacent le Lyzangard et les Elfes à plus ou moins court terme par ces incursions dans leur territoire. Il pourrait selon eux s'agir en réalité d'espions au service de Mannheim ou d'Argos.


Malgré la présence de ces groupuscules, il n'est pas impossible que des envahisseurs réussissent à pénétrer en territoire elfique, ou encore qu'un conflit interne éclate. Ainsi, une armée digne de ce nom est toujours présente, bien que moins importante que les armées midgardiennes, comme mentionné plus haut, puisqu'à cause de la paix, il est plus profitable pour l'autorité en place de soutenir des groupes indépendants que de se payer une énorme armée qui ne sert à rien la plupart du temps.
Merci à Light pour son aide.
Revenir en haut Aller en bas
 

4. Les groupuscules elfiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Harmony :: PRELUDE :: Le Vieux Grimoire :: V. Politique d'Yggdrasil-