Partagez | 
 

 Un vent nouveau (Solo) - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elfe
Khaelan Eklemtaälavatar

 :Peuple :
Elfe sylvain
 :Âge du personnage :
85
 :Equipement :
Ses vêtements, un poignard, son luth, sa lyre, un journal de bord et du matériel pour y écrire. Et une chaîne solide.


* * *

Vêtements:

MessageSujet: Un vent nouveau (Solo) - Terminé   Jeu 30 Juin 2011 - 20:19

Le règne de la nuit sur le continent s’achevait. En cette heure matinale, où les créatures nocturnes retournent à leur terrier, mais pourtant où les créatures diurnes tardent à sortir de leur torpeur, le monde – hors des villes, il va sans dire – semble endormi. Le seul bruit audible demeure le son des branches secouées par la brise, le son des vagues se brisant sur la côte. Un être vivant aurait pu apprécier en cette heure la tranquillité et l’harmonie qui y règnent, la beauté du silence… à condition de ne pas briser ce dernier.

Bien sûr, la faune n’est jamais immobile. De multitudes de petits êtres de toutes sortes s’activant sans bruit, visibles aux attentif, ne troublant nullement l’atmosphère paisible du moment. Sur la colline en bordure d’Alfheim, sur laquelle trônait la belle maison de bois qui semblait creusée à même un arbre, cette même règle s’appliquait. Comme ailleurs au même moment, cette butte d’herbe parsemée d’arbres semblait figée. Pourtant, si on l’observait plus longtemps, on remarquerait qu’il y avait du mouvement dans l’habitation.


Khaelan aurait pu attendre que sa famille se réveille avant de partir, pour leur dire au revoir une dernière fois avant d’entreprendre son long voyage. Mais il voulait voir le lever du Soleil sur la colline une fois de plus. Cet acte avait quelque chose de symbolique pour lui. Tant d’aubes et de crépuscules il avait observé de cet endroit, adossé au même arbre, qui l’avait vu grandir, et qu’il avait vu grandir réciproquement. Ainsi donc il se leva sans bruit pour ne pas déranger les autres. Il faisait encore un peu sombre, mais le ciel s’était éclairé. Khaelan ne s’était pas vêtu des vêtements que ses parents lui avaient achetés. Ils étaient trop beaux pour la route. Il portait des vêtements plus simples : Chemise blanche, veste et pantalons bruns, bottes de cuir. Les autres vêtements étaient rangés dans son sac, en prévision d’occasions spéciales, assumant qu’il y en ait. Il avait préparé son sac de voyage et dit au revoir à ses parents la veille. Plus rien ne le retenait donc en ces lieux, sauf la faim, et peut-être son côté sentimental.


Après s’être sustenté, il passa un moment dans la salle d’art de sa maison. Il avait le temps, et puis il voulait observer les nombreux instruments et œuvres qui y trônaient une dernière fois avant le départ. Dans cette même pièce où il avait découvert son goût pour la musique, où il passait beaucoup de temps, soit pour pratiquer ou pour observer… Son regard tomba sur sa harpe en chêne. Un artisan elfe avait racheté ce bois à un menuisier humain et en avait fait une œuvre. Elle appartenait à l’origine au grand-père de Khaelan. Il avait décidé de la laisser là.


Au bout de quelques minutes, il sortit de sa maison et s’adossa contre l’éternel érable, comme au moins des milliers de fois auparavant, et regarda le ciel. Il était clair, sa couleur proche du blanc. Une tache d’encre rouge colorait l’horizon, les nuages assombris par le contrejour. Le Soleil allait se lever bientôt. Khaelan se mit donc à réfléchir. Où irait-il? J’ai déjà visité maintes fois le Lyzangard. Et je suis déjà allé dans le sud de Midgard. Surtout la capitale, mais aussi Lleya une fois, sans prendre le temps de tout voir. Restait donc l’est et le nord du royaume. Et Djatigard, les terres sauvages, l’Utgard… Ce fut l’idée de visiter pour la première fois le royaume des nains qui l’attira le plus. Pour un habitant du Lyzangard, on y verrait une grande différence. Il y avait aussi, bien sûr, les montagnes de Bestla, mais Khaelan n’avait pas envie de s’enneiger pour l’instant. Et il allait sans dire qu’il vaudrait mieux éviter le Novigard. Ce qui lui fit sourire. C’est fort dommage. Sans les vampires, j’aurais bien voulu visiter. Mais bon, une bonne partie des montagnes d’Ymir est dans le Midgard, il me semble. Mais pour l’instant, ma destination principale reste Utgard.

Ses réflexions s’interrompirent là. Le ciel était devenu doré, comme si l’on l’avait peinturé d’or liquide. C’était sa comparaison fétiche. La cime des arbres n’y échappaient pas. Le disque lumineux avait amorcé sa montée dans les cieux, et Khaelan sentait la chaleur de ses rayons inonder avec douceur son visage. L’or dans les yeux, le sourire aux lèvres, il s’émerveillait une fois de plus devant ce spectacle majestueux qui avait maintes fois inspiré sa mère pour ses peintures et son père pour ses poèmes. La beauté de ce lever de Soleil l’emplit d’énergie et de bonne humeur. Il se sentait complet, fin prêt à partir. Il jeta un dernier coup d’œil à sa demeure, pour voir son frère Immeral à une des fenêtres de la salle d’art. Ce dernier le salua de la main. Khaelan fit de même.

En reposant son regard sur le ciel, il se remit à réfléchir. Irait-il directement en Utgard? Bien sûr que non. Aussi bien en voir le plus possible en respectant ses moyens. Mais pour cela, il lui faudrait obtenir une carte plus détaillée du royaume. Il devra donc passer par une grande ville. Sûrement Mannheim. C’est plus proche. Et après, où ira-t-il? Lleya? Argos? La campagne? Il aura le temps de décider rendu en Midgard. Pour l’instant, il lui fallait partir.

Fin du topic
Revenir en haut Aller en bas
 

Un vent nouveau (Solo) - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Harmony :: CONTREES :: Lyzangard - Terres des Elfes :: Territoires Sauvages :: Forêt D'Aranwë-