Partagez | 
 

 Tout ne mérite pas titre - exercice de style, pensée au hasard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondatrice
Lenwëavatar

 :Peuple :
Indéfini
 :Âge du personnage :
18 ans
 :Equipement :
Clés du forum


* * *

Vêtements:

MessageSujet: Tout ne mérite pas titre - exercice de style, pensée au hasard   Ven 2 Déc 2011 - 20:56


TOUT NE MÉRITE PAS TITRE

L’existence te prend aux tripes, les heures s’écoulent le long de ta gorge, brûlent trachée, poumons, intestins. Détruisent ton intérieur, ton toi. N’est-ce pas ton corps, là, à mes pieds, effondré ? Mignon bout d’Homme, tu parais soudainement si frêle… Lève-toi ! Affronte la chute qui se profile. Embrasse à peine bouche ta maitresse, Solitude, dont les doigts dessinent ton corps, glissent le long de ton torse, appuyant sur ton ventre, extirpant du sommeil ta libido. Sens comme elle s’insinue en toi, vois comme elle te domine. Brune, blonde, rousse, belle, fine, imposante, grave, sensuelle, en forme, prude, violente, sauvage, délicate, pâle, elle est une femme unique capable d’être toutes les autres. Toutes, offertes, donnant vie à tes lubies, à tes fantasmes : au nom de quel honneur, de quelle vertu abandonnerais-tu cette déesse?

Solitude. Tu en souffres, tes traits le concèdent, mais l’Homme s’habitue à tout, même à l’impensable. Surtout à l’impensable. Tu repousseras Solitude encore quelques temps, te persuadant de posséder une valeur qu’ignorerait le reste du monde, puis tu la haïras, ton poing et tes lames s’abattront sur elle, sa vision te deviendra insupportable. Et lorsqu’enfin elle te laissera, épuisée, tu la supplieras, t’écrasant contre ses cuisses, baisant sa peau inodore, gémissant comme une vierge de qui l’on déchire les barrières, de revenir. Tu imploreras sa présence, sa violence, enfouit dans ses seins, prisonnier du désir de sentir de nouveau ses ongles, ses dents, son sang. Tu trembleras quelques regrets, quelque excuses au hasard. Ta gueule mâchera le vide, tes lourdes pattes malhabiles fendront l’air à la recherche de celle qui aura fait de l’Homme que tu t’enorgueillissais être devenu un animal gauche et docile, affaissé. Et ses caresses, du bout des ongles, te feront rugir de plaisir, te transporteront, te déstructureront bribe de chair par goutte de sang.

Dans le lait de tes yeux se reflétera le brasier destructeur, et sa chaleur sera source de tout ton désir. L’Homme s’habitue à tout, même à l’impensable. Surtout à l’impensable. Tu t’habitueras à la souffrance, jusqu’à ne plus pouvoir t’en passer.

_________________
Personnage rp: Jiliann Hesyl

Revenir en haut Aller en bas
http://final-harmony.forumactif.com
 

Tout ne mérite pas titre - exercice de style, pensée au hasard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Harmony :: ESPACE DETENTE :: Coin des Artistes :: Ecriture-