Partagez | 
 

 Une Dise, une Vampire, un seul homme....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invitéavatar


MessageSujet: Une Dise, une Vampire, un seul homme....   Dim 15 Avr 2012 - 9:24

La jeune Llariarith était encore sur les routes, bien loin de là où elle allait arriver finalement, elle se promenait sans se préoccuper de rien, sans but précis, se demandant si elle n'allait pas remonter en Eden quelques temps raconter ce qu'elle avait vu et vécu mais soudain son sourire s'éteint l'espace d'un instant. Comme un sixième sens elle avait senti une détresse, un besoin de disparaitre, une envie de mourir qui l'avait laissée le souffle coupé au milieu de la route. Une bande de brigands crut pouvoir en profiter mais Llariarith leur montra ses maigres possessions, inintéressantes et quand ils se proposèrent de s'amuser de ce corps gracile et gracieux quelques pas de danses eurent tôt fait de les hypnotiser tant et si bien qu'ils partagèrent leur campement avec elle.
Llariarith avait ce don de réveiller le meilleur en chacun, de cacher un temps la noirceur de leur âme de l'enterrer sous ses éclats de rire ou le tintinnabulement de ses bracelets. A moins qu'elle ne la dissipe réellement et que la noirceur ne revienne toujours, attiré comme un loup par une proie blessée, allez savoir. Elle ne put les quitter qu'au petit matin avec un dernier sourire et s'éclipsa discrètement s'envolant rapidement vers le ciel pur et sans nuages pour la cacher. Elle y avait pris garde, son apparence avait changé, sa peau et ses cheveux foncèrent et sa robe brune imitant fort bien des ailes, elle volait haut et semblait plus un aigle qu'une divinité. Elle arriva bien vite là où elle avait senti la détresse de l'homme, mais sans doute pas assez vite, elle le trouva inanimé dans les bras d'une femme. Elle regarda autour d'elle et comprit, l'homme, désireux d'en finir, avait pénétré dans el territoire vampirique. Llariarith elle-même était moins en danger la vampire venait de se nourrir, mais tout de même il n'est pas vraiment recommandé de se promener dans ce coin là.

Malgré tout elle s'avança vers la vampire, dans la forêt où elle avait pris soin de se poser dans un coin reculé et de reprendre son apparence normale. Si pâle, ses yeux de jais, ses cheveux de neige, on aurait pu la prendre pour une vampire finalement, si sa poitrine ne se soulevait pas au rythme de sa respiration, calme cela dit et si son coeur ne battait pas, normalement, mais tout de même, la vampire l'entendait probablement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invitéavatar


MessageSujet: Re: Une Dise, une Vampire, un seul homme....   Mer 18 Avr 2012 - 18:18


Ak’esha marchait depuis un bon moment quand elle perçut l'odeur du sang. Elle avait Yin, sa jument isabelle, et Etranger, un destrier noir trouver près du cadavre d'un chevalier, à la remorque. L’aube n’était plus très loin et elle commençait à être un peu fatigué, après avoir voyagé toute la nuit et la journée précédente, et la jeune vampire se dit qu’elle devait simplement rêver éveillée mais l’odeur était persistante et forte.
Ak’esha s’arrêta brusquement. Il y avait des marques de sang encore fraîches faites intentionnellement sur les troncs autour d’elle. La vampire tenta un instant de donner un sens à cette découverte mais l’odeur était trop entêtante et elle avait du mal à réfléchir.
Les crocs de la jeune vampire pulsaient d’une douce douleur lancinante et la brulure dans sa gorge battait au même rythme, comme si elle avait de nouveau un cœur. Essayant de s’éclaircir les idées, la vampire prit cette immobilité que seul savent adopter les choses mortes. En cet instant, la jeune femme ressemblait plus à une statue d’albâtre qu’à un être vivant. La soudaine absence de mouvement de la part de la jeune vampire mit Yin mal à l’aise. Celle-ci piétinait nerveusement derrière Ak’esha et le mouvement lui fit bientôt reprendre vie. Caressant doucement le nez de sa jument, la vampire prit le temps de s’orienter et trouver le sens de la piste qu’on avait si gentiment laissé pour elle. Elle n’eut pas longtemps à suivre les jalons sanglant pour trouver, au bout, un jeune homme couché en chien de fusil sous un arbre.

-Vous vous foutez de ma gueule, grogna-t-elle. C’est quoi ces conneries.

La vampire approcha, méfiante, de l’homme. Elle avait l’air d’être en rogne, prête à manger des clous, les dents grinçants les unes contre les autres. Quand elle fut assez proche, elle décocha un rapide coup de pieds dans les côtes de l’humain, juste assez fort pour qu’il se réveil.
Le corps d’Ak’esha se soulevait lentement au rythme d’une respiration dont elle n’avait plus vraiment besoin depuis longtemps.

-C’est pas le meilleur endroit pour pioncer. Qu’es’ce tu fous là ? Tu veux crever ?
-Oui.

Ak’esha laissa s’échapper un soupir désabusé.

-Et tu vas certainement pas changer d’avis, quoi que je puisse dire ou faire ?
-Non.

Ak’esha se détourna de l’humain à regret, obligeant les chevaux à la suivre. Elle attacha ceux-ci un peu à l’écart, avec une lenteur forcée, contenant difficilement son envie de lui sauter à la gorge. Elle laissa même Etranger la mordre avant de lui retourner une tape sur le nez assez forte pour le sonner légèrement. Elle se retourna sur l’humain, fermant les yeux et prenant une grande inspiration.

-Voyons un peu si tu es vraiment si déterminer.

L’humain avait commencé à se relever et la vampire gardait encore sa pose vaguement théâtrale. Là, le temps paru se compresser, se ramasser sur lui-même, et perdre sa lente régularité.
La vampire bougea.
L'humain hurla, s'envola et s'arrêta brutalement contre un arbre.
Un instant elle était presque immobile, l’instant d’après elle envoyait l’humain voler contre un arbre d’un revers. L’homme lâcha un cri de douleur et de surprise quand il toucha l’arbre mais il tentait déjà de se relever quand elle s’approcha de nouveau de lui, la joue gauche de celui-ci était marquée par trois entailles suintantes de sang. La vampire attrapa le jeune homme et le remis sur ses pieds, celui-ci s’adossa à l’arbre qu’il avait percuté.

-Tu sais on ne fait que commencer.

Elle attrapa sa main la porta a son nez, humant son odeur et la broya, la douleur fit céder ses jambes sous son poids et lui tira un hurlement de douleur satisfaisant. Ak’esha lâcha la main broyée et le mit de nouveau sur ses pieds. Elle lui caressa tendrement le visage avant de lui planter son index dans l’épaule, avant de recommencer encore et encore, faisant fleurir des corolles rouges sombres sur les habits du jeune homme. Le corps de celui-ci tressautait sous les impacts mais il ne laissait s’échapper plus que de sporadique gémissement de douleur.

-Et bien voilà. Au moins on est fixé.

L’homme s’était évanoui de douleur. La jeune femme se pencha sur son visage et commença à lécher le sang qui maculait celui-ci. Elle l’amena ensuite dans ses bras, comme si elle voulait le bercer et se nourrit.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invitéavatar


MessageSujet: Re: Une Dise, une Vampire, un seul homme....   Jeu 17 Mai 2012 - 14:31

"Il a trouvé le sort qu'il espérait ?"

Elle parla, s'avançant vers la vampire et sa victime, ses bracelets tintant discrètement dans l'air frais d'une aube silencieuse. Sa voix résonna dans la clairière sous la lune qui palissait, gracieuse, légère et agréable, rappelant une brise d'été par sa chaleur et sa douceur. Ses pas légers dévoilaient la danseuse en elle, elle avait repris son apparence lunaire de jeune blonde aux yeux gris et sa ressemblance avec un vampire dans l'aube naissante était des plus convaincantes, comme souvent d'ailleurs. Mais seul un humain aurait pu s'y tromper et de toute façon tromper la vampire n'était pas son but, elle venait de se nourrir et l'aube arrivait, le risque était moindre pour Llariarith, et puis si l'homme était encore vivant elle serait intriguée de comprendre un geste si désespéré, il y a des milliers de façons de mourir, être tué par un vampire n'est pas la plus agréable, ni la plus simple à réaliser. Peut être cela avait-il un lien avec la détresse de l'homme, à moins qu'il n'ait juste une grande imagination, allez savoir, toutefois cela intéressait Llariarith. Sans compter que le sauver était peut être possible, qui sait, et que cela faisait partie de ce qu'elle était, de ce qu'elle souhaitait plus que tout, à chaque instant, sauver des âmes en détresse. Bien sur généralement elle faisait cela sans risquer d'être blessée, mais elle n'avait pas réfléchi, peut être l'ivresse de sa nuit avec les bandits en était-elle en partie responsable.

Elle avança dans la clairière, assez pour être bien vue par la vampire et s'arrêta, les bras écartés en signe de paix et pour montrer qu'elle ne portait pas d'armes puis elle se présenta :


"Je suis Llariarith, j'ai suivi cet homme sans réussir à le rattraper, je voulais....comprendre son acte désespéré. Si son but n'est pas achevé, bien sur, sinon je risque d'avoir du mal à lui parler."


Son visage exprimait très exactement ce qu'elle venait de dire, curiosité, apaisement, nulle volonté de combattre ou de chercher des noises ou de reprocher quoique ce soit. Ses yeux gris exprimaient la douceur qui la caractérisait et une forme de naïveté rafraichissante. Comme si sa douceur la protégeait du monde et de ses dangers.


[HRP désolée, depuis notre mp j'ai eu un souci à régler et pas d'accès au net]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invitéavatar


MessageSujet: Re: Une Dise, une Vampire, un seul homme....   Lun 21 Mai 2012 - 22:26

Ak’esha leva légèrement le nez de son repas. Le sang perlait sur ses lèvres, faisant comme une blessure obscène au milieu de son visage si pâle. Une goutte roula sur son menton. La vampire l’essuya du pouce, les lèvres légèrement entrouverte. Elle avait entendu les pas légers de quelqu’un approchant. Le doux murmure d’un cœur encore vivant lui parvenait accompagné par les discrets tintements de bracelet s’agitant au rythme des pas de leur propriétaire. La vampire se passa la langue sur les lèvres, laissant seulement derrière elle un voile rougeâtre qui donnait à celles-ci une couleur plus prononcée que leur rose pâle habituel. L’odeur du sang frai masquait celles qu’auraient pu lui apporter la légère brise qui flottait vaille que vaille entre les arbres. Néanmoins, les pas que la vampire avait perçus ne semblait pas augurer de quelques ennuies futur mais elle n’avait pas pour habitude d’être imprudente. Son visiteur était bien plus proche que ce qu’elle avait imaginé et d’une étrange légèreté pour un humain, très peu de gens faisait aussi peu de bruit.

-Il a trouvé le sort qu’il espérait ?
-Pas la moindre idée.

La jeune femme qui s’avançait, faisait penser à un reflet beaucoup plus beau d’Ak’esha. Contrairement à la vampire la pâleur de la peau de la jeune femme lui donnait une beauté délicate, un peu éthérée, alors que celle de la vampire lui donnait simplement l’air de ne pas avoir dormit depuis quelque siècle. Là où les yeux bordeaux de la vampire brulaient de la fièvre du sang, ceux de la jeune femme avaient le gris claire de la mer sous un ciel légèrement voilé et brillaient simplement de curiosité et d’intérêt. Il y avait bien d’autre similarité entre les deux jeunes femmes mais elles semblaient pourtant différer comme le jour et la nuit. L’intruse semblait flotter avec la légèreté d’un courant d’air, alors que la vampire ressemblait plus à un chat, avec de grandes dents, attendant patiemment.

-Je suis Llariarith, j’ai suivi cet homme sans réussir à le rattraper, je voulais… comprendre son acte désespéré. Si son but n’est pas achevé, bien, sur, sinon je risque d’avoir du mal à lui parler.
-Tu peux toujours essayer de lui parler si tu veux, mais je ne pense pas qu’il va te répondre de façon intelligible.

Quelque chose ne semblait pas à sa place. Des yeux défiants scrutaient la blonde. Personne ne pouvait être aussi innocent, naïf, si certain de s’en sortir avec un vampire dans les parages à moins d’être un mage. Seuls les mages étaient aussi arrogants ou stupides en l’occurrence pour ne pas se préoccuper d’un détail tel que la présence d’un buveur de sang.
La nonagénaire prenait toujours garde de ne dévoiler ses crocs qu’au moment de se nourrir. C’était un réflexe gravé au fer rouge par son sire. Tout comme l’habitude de ne jamais confirmer elle-même qu’elle était une vampire, parce que, très souvent, les humains n’acceptaient pas vraiment l’existence des vampires et rejetaient même les preuves les plus évidentes.

-Juste pour être certaine d’avoir bien compris… Tu veux simplement savoir pourquoi il est là ?

Ak’esha avait surtout l’air de demander si Llariarith était stupide ou simplement folle.


Dernière édition par Ak'esha Tage le Jeu 29 Nov 2012 - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invitéavatar


MessageSujet: Re: Une Dise, une Vampire, un seul homme....   Mar 29 Mai 2012 - 17:37

La jeune Dise se demanda un instant comment elle allait s'en sortir puis elle se dit que, comme souvent, elle trouverait une solution le moment venu, pour l'instant elle n'était pas en danger immédiat, elle y réfléchirait donc plus tard.

"La curiosité est un vilain défaut, chez moi il est très exacerbé et en le voyant s'enfoncer dans la forêt...Je n'aurais pas dû le suivre mais le temps que je me rende compte d'où on était...J'ai un autre défaut, je n'ai guère le sens de l'orientation."


Bon techniquement c'était s'avouer sans défense et perdue, même si elle n'était ni l'un ni l'autre, mais après tout, au point où elle en était se montrer agressive n'aurait pas été plus intelligent.


"Je ne vais pas ....enfin, je vais tenter de retrouver mon chemin dans le labyrinthe de branches qui nous entoure. Navrée de vous avoir dérangée, je ne saurais sans doute jamais pourquoi il était ici."

Elle sourit et fit demi-tour, commençant à partir, pas vraiment dans la direction de l'orée du bois, mais pas non plus vers le coeur de la forêt. La lune mettait en valeur son teint pâle et ses cheveux si blonds, ses hanches parfaites dessinaient des courbes à chacun de ses pas qui semblaient à peine effleurer le tapis de feuilles humides de la rosée du soir.D'ici quelques instants elle serait cachée par l'ombre des arbres centenaires et celle d'arbres moins anciens dont le feuillage jaunissant formerait en journée une lumière mordorée des plus magnifiques. Une lumière dont les habitants du coin ne profitaient sans doute jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invitéavatar


MessageSujet: Re: Une Dise, une Vampire, un seul homme....   Jeu 14 Juin 2012 - 11:12

-Juste pour être certaine d’avoir bien compris… Tu veux simplement savoir pourquoi il est là ?

La vampire semblait se poser de sérieuses questions sur la santé mentale de la jeune blonde alors qu’elle se dirigeait vers Yin et Etranger. Elle surveillait toujours l’autre jeune femme alors qu’elle caressait le nez de sa jument.

-La curiosité est un vilain défaut, chez moi il est très exacerbé et en le voyant s'enfoncer dans la forêt...Je n'aurais pas dû le suivre mais le temps que je me rende compte d'où on était...J'ai un autre défaut, je n'ai guère le sens de l'orientation.

Il y avait quelque chose de vraiment étrange avec cette fille. La vampire ne pouvait croire que la jeune femme était stupide ou simplement trop inattentive, il y avait certainement quelque chose d’autre.

-Je ne vais pas… enfin, je vais tenter de retrouver mon chemin dans le labyrinthe de branches qui nous entoure. Navrée de vous avoir dérangée, je ne saurais sans doute jamais pourquoi il était ici.
-Si tu veux sortir de la forêt, c’est pas par-là.

Ak’esha détacha ses chevaux et les entraina à sa suite, suivant la jeune Llariarith. Allumée ou pas, cette fille avait une sacrée bonne odeur.

-Je peux te montrer le chemin. J’ai pas vraiment de destination prédéfinie en tête donc bon…

La jeune vampire haussa les épaules.Ak’esha pourrait peut-être l’inviter à dîner, plus tard, si elle acceptait de se laisser guider par celle-ci.

-Me demande comment elle a fait pour survivre celle-là, grommela la vampire dans un murmure.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une Dise, une Vampire, un seul homme....   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une Dise, une Vampire, un seul homme....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Harmony :: CONTREES :: Novigard - Empire des Vampires :: Territoires Sauvages-