Partagez | 
 

 Le théâtre est une drogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invitéavatar


MessageSujet: Le théâtre est une drogue   Dim 27 Mai 2012 - 18:12

Bien le bonjour !
Voici un petit texte que j'ai écrit pour une représentation de théâtre... Le début est une sorte de résumé de la première partie du spectacle.
Enjoy !

Nous avons commencé à vous présenter l’amour dans tous ses états. L’amour de soit, tout d’abord, aussi indispensable qu’imprévisible, avec le beau Narcisse ; l’amour de son travail, dans une gigantesque ronde des métiers ; l’amour de la découverte incarnée par l’intarissable Pandore et son insatiable curiosité ; mais surtout et par-dessus tout l’amour de la vie. Je pourrais encore vous parler de ces amours, mais rien ne saurait surpasser les témoignages vibrants que sont vos propres vies.
Et je ne suis pas ici pour vous parler d’amour, enfin pas au sens où vous l’entendez. Je suis ici pour vous faire par de l’amour qui nous a tous réunit dans cette salle. L’amour du spectacle, l’amour du théâtre.
Car le théâtre est une drogue pour ceux qui en vivent car sitôt la scène quittée, un désir sans nom ni fin s’agrippe à leur corps, et ne les quittera pas tant qu’ils n’auront pas de nouveau joué un rôle quelconque. Qu’est ce que le théâtre pour être si enjôleur ? Des mots échangés entre deux personnages qui font n’être une histoire ? Trois ou quatre hurluberlus qui s’excitaillent sans but sur une scène toute vide ? N’est ce pas après tout quelques phrases qui ressurgissent du passé, quelques entrelacs de lettres sans sens qui ressurgissent à travers ce théâtre, à travers nous, comédiens.
A travers nous, qui pouvons vivre des jours sans boire ni manger mais sans poésie jamais. Car donner est notre pain et recevoir notre eau. Si nous donnons de la joie, nous recevons des rires ; si nous donnons de la tristesse, nous recueillons des pleurs ; et si nous nous donnons en spectacle, nous recevons en échange quelques applaudissements éparpillés. Nous nous donnons tous entiers pour recevoir au final quelques éclats d’âme humaine, quelques chimères de beauté.

Vous pouvez penser que ce que je dis ne sont que des mots, et que les mots sont des menteurs. Vous pouvez mettre en doute mes paroles, car vous ne pouvez les toucher ni même les étreindre.
Mais que vous soyez PDG d’une grande entreprise, ingénieur, docteur en sociologie, économie, médecine, que vous n’ayez rien – ou si peu ! – de tout cela et que vous voulez tendre vers ces soit disant modèle, et même si vous êtes un tout puissant mécène et que c’est vous qui nous mettez nos chaînes, croyez moi - de grâce – quand je vous dis que par le théâtre, j’ai enfin trouvé ma liberté.
Et je souhaite de tout mon cœur que mes paroles vous touchent voire vous tourmentent : par le théâtre, je suis libre. Mais vous ?
Revenir en haut Aller en bas
 

Le théâtre est une drogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Harmony :: ESPACE DETENTE :: Coin des Artistes :: Ecriture-