Partagez | 
 

 Famille Heyerdhal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondatrice
Lenwëavatar

 :Peuple :
Indéfini
 :Âge du personnage :
18 ans
 :Equipement :
Clés du forum


* * *

Vêtements:

MessageSujet: Famille Heyerdhal   Jeu 29 Nov 2012 - 19:27


La Maison Heyerdhal

Le Sang est Roi, l'Amitié sa Reine.



Bien loin de toutes les extravagances caractérisant nombre de Maisons en Midgard, cette famille se complait depuis toujours dans la simplicité et dans une certaine forme de convivialité. Guerre, trône, couronne, s'ils s'y intéressent et prennent généralement parti, les Heyerdhal n'y ont pour autant jamais trempé plus d'un pied, préférant soigner les leurs et faire perdurer sur Yggdrasil les vertus familiales.


Histoire

Si la naissance de la famille Heyerdhal ne date pas d'hier, elle est reconnue comme étant une Maison de "second âge", c'est-à-dire qui serait apparu au milieu des Grandes Familles après le couronnement de William Eivind, premier du nom. En effet, si elle était propriétaire de larges terres depuis de nombreuses générations, ce fut le couronnement d'Eleine Heyerdhal (d'une beauté surprenante, surnommée 'La Divine') en tant que Reine qui propulsa la maison Heyerdhal en avant.


Seigneur

La famille existant depuis de longues années, de nombreux seigneurs Heyerdhal se sont succédés, de la manière la plus simple et dans des circonstances toujours explicables, et expliquées. Le dernier Seigneur en date, Anseln, père de la reine Draedia, est décédé d'une crise de goutte au début de l'année 502 et c'est son fils Soedal qui a prit sa suite.
A 38 ans, il est entouré de sa femme, Line, et de ses deux enfants [Nera, 16 ans, et Erik, 14 ans], ainsi que de ses trois soeurs : l’aînée [Cordelia] se trouve à ce jour dans les bras d'un riche entrepreneur de Bakken, la deuxième [Draedia], coup de maître, est assise sur les genoux d'un roi, et il se murmure que la petite dernière [Maelennig] serait en pourparlers pour devenir la deuxième épouse du seigneur Jörden.


Soedal, bien qu'éduqué depuis l'enfance dans l'unique but de prendre un jour la suite de son père, fut fortement déstabilisé par le décès de ce dernier. Il lui fallut un certain temps pour s'adapter à ses nouvelles fonctions (ce qui lui valut de nombreuses remarques de la part des seigneurs ou héritiers d'autres Familles), mais il reprit de l'aplomb et offre désormais à Valkoinen un nouveau sourire. S'il a de belles manières et un visage enjoué, il ne faut pas s'arrêter aux apparences : c'est un stratège hors pair qui excelle sur le terrain et qui dirige ses troupes d'une main de fer.

Sa femme, Line, 34 ans, est d'une douceur étrangère aux principes Heyerdhal! Elle eut beaucoup de mal à se faire accepter par Cordelia et Maelennig, qui la trouvaient 'stupide', 'renfermée', effacée'; mais réussit à s'intégrer le temps passant grâce à Draedia, avec qui elle partage de nombreuses choses. Ses enfants sont toute sa vie, et elle ne manquera pas de sortir les crocs si leur bonheur est en jeu.


Leur premier enfant, très attendu par les parents de Soedal, se révéla rapidement être une jeune fille sûre d'elle et entreprenante. Bien loin d'épouser les caractères respectifs de ses parents, Nera ressemble en effet davantage à ses tantes [notamment Cordelia et Maelennig]: à 16 ans, elle rêve de briller, d'être connue et reconnue, et ferait tout pour cela.

Erik, son jeune frère, préfère quant à lui le calme et la réflexion. Il s'est très vite découvert une passion pour les jeux de stratégie, qu'il partage avec son père. Unique héritier masculin du nouveau Seigneur, il est tout à fait conscient du poids qui pèse sur ses épaules mais n'en perd pas pour autant ses moyens. A 14 ans à peine, on voit déjà en lui un futur meneur.

Cordelia, fille aînée d'Anseln Heyerdhal et soeur de Soedal, est à ce jour en possession de la plus grande fortune de Bakken. Mariée jeune à un entrepreneur très doué en affaire, elle est connue pour avoir toujours été la plus ambitieuse des trois filles Heyerdhal, ce qui ne s'est jamais démenti. Pour gagner et se faire voir elle est capable de beaucoup, mais elle ne s'abaisse à rien qui pourrait porter préjudice à son haut rang.

Cadette de deux soeurs aux tempéraments contraires, Maelennig a encore du mal à se faire une place au sein même de sa propre famille. A l'occasion de voyages diplomatiques elle a déjà visité la plupart des grandes cours du pays, mais à sa mort son père ne lui avait toujours pas trouvé d'époux digne d'une belle-soeur de roi. Il se murmure que son frère projetterait de la marier au seigneur Jörden nouvellement veuf. Elle n'en sait rien pour l'instant, mais sait d'ores et déjà qu'elle respectera toujours les fondements de son éducation et ne manquera jamais de rappeler à tout époux que son frère lui proposera qu'elle est loin d'être une suivante, mais bel et bien une femme de tête.


Coutumes

Les coutumes Heyerdhal touchent, étonnement, plus particulièrement les femmes de la maison. En effet, l'éducation des jeunes filles Heyerdhal est au centre de toutes les préoccupations: on ne leur apprend pas seulement à mener une maisonnée, devenir de bonnes mères et de bonnes épouses [ce qu'elles font, pour autant, admirablement bien], mais aussi à comprendre et parler politique ainsi que stratégie, à pouvoir se débrouiller avec quelques armes ou encore à briller dans les discours.
La monte à cheval est très prisée dans cette partie de Midgard, et la famille Heyerdhal en est un partait exemple. Les femmes aussi bien que les hommes se donnent à coeur joie dans cet apprentissage, qu'ils débutent dès le plus jeune âge.
Dans cette même optique de mise en avant de la femme, on trouve une coutume tout à fait propre à cette Maison : chaque année, le 4 Baldrære (jour de l'anniversaire d'Eleine Heyerdhal), toutes les jeunes filles de moins de 17 ans revêtent de longues robes blanches et des couronnes de fleurs, avant de passer la journée dans les rues de la ville, à vivre tout simplement. Cette cérémonie joyeuse et délicate est un don aux trois divinités adorées par les femmes de cette région, à savoir Frigg, Sif & Freya.
En matière de beauté et de goût, les habitants de la région Heyerdhal se démarquent là aussi des autres. Les hommes, par exemple, se rasent le plus près possible, ce qui est signe de propreté et de grandeur. Ils prennent soin de leur apparence, à l'image de leurs épouses et filles. Les femmes, quant à elles, si elles possèdent un grand nombre de robes et jupes, portent à l'occasion des pantalons de matières nobles, très prisés par les habitants les plus aisés.


Alliances

La famille Heyerdhal gère très simplement ses alliances: elle s'entend parfaitement avec les familles alliées au Roi, et ne se soucie en rien des autres. De ce fait, elle a évidemment d'excellents rapports avec les Eivind, mais aussi avec les Tancrel, les Avalach et les Jörden.


Couronne

Les Heyerdhal n'ont jamais prétendu à la couronne et s'en portent parfaitement bien ! Ils suivent le roi en place lorsque ce dernier respecte leur ligne de conduite, leur point de vue, ce qui est le cas de Cid II, actuellement sur le trône.
La famille ne rêve donc pas de voir ses fils couronnés, mais n'en place pas moins à chaque génération ses filles entre les jambes de quelques princes, ducs, voire rois dans le cas de la soeur du seigneur actuel, Draedia.



_________________
Personnage rp: Jiliann Hesyl

Revenir en haut Aller en bas
http://final-harmony.forumactif.com
 

Famille Heyerdhal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Harmony :: PRELUDE :: Le Vieux Grimoire :: V. Politique d'Yggdrasil :: Familles de Midgard (Humains)-