Partagez | 
 

 Famille Avalach

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondateur
Dyn Astyavatar

 :Peuple :
Humain
 :Âge du personnage :
22 ans
 :Equipement :
Clés du forum


* * *

Vêtements:

MessageSujet: Famille Avalach   Sam 31 Mar 2012 - 23:32

La Maison Avalach

Le temps révèle toute chose.



La famille Avalach se démarque des autres maisons par l'apparence de ses frères et soeurs (cheveux longs et teints en blancs), mais aussi par ses coutumes particulières, comme celle de vénérer le Jormungand, géant serpent des mers nageant autour d'Yggdrasil, ou encore celle d'avoir une population entièrement végétalienne.


Histoire

La Maison Avalach existait avant le couronnement de Alawyn I, mais elle n'eut son territoire et la reconnaissance des autres familles qu'en l'an 115. Après avoir vaillamment combattu les nains aux côtés de Jaseth I, le chevalier Tibald Avalach, reconnaissable par ses longs cheveux blancs tressés, reçu en cadeau quelques territoires du Nord, ceux que la famille possède actuellement. Ce dernier y vécu ses dernières années en tant que seigneur, sa blessure à la jambe l'empêchant de servir de nouveau la couronne.
Depuis les chefs de cette famille se suivent et se ressemblent tant dans leur couleurs de cheveux que dans leur politique plutôt pacifiste envers les autres maisons. En effet, les Avalach n'ont participé à aucun conflit depuis l'époque de Tibald, et préfèrent vivre légèrement isolé, sans pour autant rejeter toute visite, au contraire. Toutefois, cela ne leur empêche pas de se défendre si besoin est.


Seigneur

Le Seigneur actuel se nomme Ereawyn IV, et il a épousé en l'an 482 la jeune Velissa avec laquelle il a eu trois enfant, deux garçons et deux filles : Tibald (18 ans), Jarod (17 ans) Elena (17 ans, jumelle de Jarod) et Lilith (16 ans).
Ereawyn IV a deux frères et trois sœurs : Balder (mort dans un duel contre un Jörden, a eu un enfant nommé Balder, 12 ans, actuellement écuyer du chevalier Salesh), Reith (conseiller du Seigneur, sans femme ni enfants), Elénia (épouse du chevalier Salesh, deux enfants : Meya (fille) 6 ans et Yoreld (garçon) 2 ans), Flora (épouse du chevalier Fineas, sans enfants) et Nelea (première épouse de l'actuel seigneur Jörden, morte en 501). Tous les membres de la famille vivent à Innocence.


Ereawyn est un seigneur à la mine toujours sévère, ses sourires étant aussi rares que les pleines-lunes. Ces moments d'attendrissement sont le plus souvent dédiés à ses enfants et sa femme, mais il ne les voit que rarement à cause des tâches qui lui incombent. Cet homme prend d'ailleurs très au sérieux ses devoirs de seigneur d'Innocence.

Velissa est une femme vouant son existence à celles de ses enfants. Les sourires bienveillants ne manquent pas de sa part, mais ils ne sont dédiés qu'à sa progéniture. Elle rêve de voyager pour visiter notamment Mannheim, Kulta ou encore Valkoïnen, mais son époux s'y oppose, ses devoirs le retenant à Innocence.



Tibald est un jeune homme téméraire n'oubliant jamais sa future position : celle de seigneur d'Innocence. Tout lui semble déjà acquis : les domaines Avalach, la loyauté de ses serviteurs ou encore sa future épouse qu'il a remarqué à Innocence, sans même lui avoir avoué ses sentiments. Tibald n'est pas très doué à l'épée, mais il est plutôt doué à l'arc.

Jarod est un enfant plutôt timide. On le dit également extrêmement calme. Son but est de devenir chevalier : sa rapidité au combat est son meilleur atout. Sa sœur jumelle Elena est son contraire : extravertie et agitée, elle aime vagabonder dans tout Innocence, voire même dans la forêt, sans se soucier des mises en garde de son entourage. Les deux jumeaux se ressemblent que sur un seul point : leur beauté.

Lilith est la dernière de la famille, la seule ayant hérité des yeux rouge de sa mère. C'est une fille intelligente et curieuse, tellement curieuse qu'elle aime vagabonder avec sa sœur qu'elle accompagne quand cette dernière le veux bien. Contrairement à Elena, Lilith sait se battre et peut utiliser un arc, même si elle rate généralement les arbres qu'elle vise de plusieurs centimètres.


Coutumes

Les Avalach se teignent les cheveux dès leur plus jeune âge à partir de plantes et de sel de mer. Cette coutume a son origine du tout premier seigneur des Avalach, Tibald I, qui avait pris cette habitude pour montrer sa pureté. Le secret pour se teindre les cheveux en blanc est farouchement gardé par le peuple, si bien qu'il ne peut être obtenu que par la torture d'un habitant d'Innocence, semble-t-il. Proposer de l'or ne servirait à rien.
Les cheveux atteignent le plus souvent le bas du dos, mais certains préfèrent juste les voir dépasser leurs épaules. Si les cheveux sont coupés plus courts, c'est que l'individu a été ou s'est puni d'une mauvaise action. Il peut arriver qu'en cas de crime grave un habitant se voit raser le crâne, en plus d'être emprisonné bien entendu.
La maison Avalach tire sa pureté du fait qu'elle soit la seule qui consomme exclusivement des aliments d'origine végétale, rejetant tout ce qui pourrait provenir de la faune locale. Cette coutume-ci leur vient du Jormungand, qu'ils vénèrent : ce dernier aurait, d'après certaines croyances, pour fils tous les animaux de la nature. D'où le grand respect qu'ils ont envers eux, au point de laisser quelques animaux, comme les chats notamment (en assez grand nombre), vivre tranquillement dans leurs rues, nourris par les habitants. Les chiens sont quant à eux élevés pour débusquer les chasseurs qui oseraient s'attaquer aux créatures de la région, et séparés pour éviter trop de naissances. A la mort d'un animal, ce dernier reçoit des funérailles, plus ou moins rapides mais obligatoires, sous peine d'attirer la colère du Jormungand.
Tuer un animal sur territoire Avalach peut donc coûter très cher au chasseur : soit la décapitation, ou au mieux un séjour dans un cageot en attendant une rançon en dédommagement (plus ou moins importante selon les cas) si le coupable appartient à la famille proche d'un Seigneur (fils, cousin etc).
Le jour de l'adoubement d'un chevalier Avalach, ce dernier reçoit des mains du Seigneur une jument blanche (tachetée ou entièrement) qu'il aura élevée quand il était encore écuyer, en ayant si possible assisté à la naissance. Si cette dernière meure au combat, le chevalier doit offrir des funérailles à l'animal, si cela est possible, en mettant au bûcher la dépouille. Le second cheval sera de nouveau blanc, de sexe féminin, et sera également confié par le seigneur. En attendant, le chevalier peut monter n'importe quel cheval, sans compter le garder.
Lors des noces, il est de coutume d'offrir à l'épouse d'un chevalier un étalon blanc qui aura pour tâche, durant la nuit de noce, de faire connaissance avec la jument de ce dernier. Les chevaux ainsi obtenus sont confiés aux écuyers de la famille ou d'amis proches. L'écuyer peut également faire la demande auprès d'un chevalier qu'il affectionne, comme celui qui l'a formé par exemple.
Bien que les Avalach répugnent à tuer des animaux, cela ne les empêchera en rien d'attaquer les chevaux d'adversaires en temps de guerre, si cela peut les mener à la victoire. Par la suite, pour expier leur faute, ils se couperont plus courts les cheveux, généralement au-dessus des épaules.
Les femmes peuvent prétendre au rang de chevalier, fait presque unique en Midgard. Toutefois, ceci reste rare, les femmes préférant élever leurs enfants, lorsqu'elles en ont.


Alliances

La famille Avalach garde de bons contacts avec quelques familles. Tout d'abord avec les maisons Invidia et Ulaun, généralement invitées pour des noces importantes : la famille Invidia en souvenir de Jaseth I, et la famille Ulaun pour les commerces qu'ils effectuent en très bons termes depuis des siècles, céréales contre fruits, mais aussi pour les valeurs communes de la culture des terres. Les familles Varallisius et Heyerdhal sont quant à elles de bonnes clientes également, sans pour autant que les relations soient vraiment amicales.
Les Avalach restent méfiants envers les Osfrid et préfèrent éviter tout contact avec ces derniers. Aucun contact non plus avec les amazones ou les Jörden, car ces derniers chassent parfois sur leurs terres en dépassant la frontière (et, dans ce cas de figure, les Avalach se donnent le droit d'abattre le chasseur s'ils le découvrent). Ils n'ont jamais essayé de rentrer en contact avec les Tancrel, et inversement, leurs croyances divergent à propos du Jormungand.


Couronne

Jamais un seul Avalach n'a possédé la couronne, et cette maison ne cherche pas vraiment à l'avoir, préférant ses terres, et étant consciente de ne partager que peu de valeurs avec le reste de Midgard. Toutefois, une fille de seigneur fut reine en épousant Jaseth II : Coline Avalach. Elle eut d'ailleurs pour fils Jaseth III, qui hérita de la couronne ensuite.
Les Avalach ont ployé le genou devant le roi actuel, ainsi qu'à chacun de ses prédécesseurs sans exceptions. La famille obéit aux ordres du Roi, mais se permettent parfois de discuter dans le but d'en tirer meilleur profit. On sait les Avalach difficiles, mais tout de même fidèles à la couronne.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://final-harmony.forumactif.com
 

Famille Avalach

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Harmony :: PRELUDE :: Le Vieux Grimoire :: V. Politique d'Yggdrasil :: Familles de Midgard (Humains)-